Une grève démographique ?

 

Pourquoi?

Trois raisons au moins.

  • Agir efficacement en baissant le taux de fécondité pour réduire demain les excès de consommation, de rejet, de massacre de la biodiversité.

  • Exercer une pression sur les décideurs qui craignent par dessus tout la décroissance démographique et obtenir des politiques plus conformes aux intérêts à long termes de la planète et de l'Humanité.

  • Modifier radicalement son style de vie est extrêmement difficile pour les générations qui ont appris à vivre dans un monde consumériste. Beaucoup  d'hommes et de femmes dont la situation semble assurée s'opposeront pour longtemps à des changements fondamentaux et ils détiennent pour l'essentiel le pouvoir économique et médiatique. La grève démographique est le seul bras de levier dont la jeunesse dispose pour "faire bouger les lignes".

 

Concrètement, on fait quoi ?

Essentiellement rien !!!!

Nous nous abstenons simplement d'avoir plus d'un enfant, que nous soyons homme ou femme. Pas plus compliqué !

Ah si, important... Nous le faisons savoir autour de nous, nous expliquons nos choix. Idéalement, nous pouvons témoigner sur ce site.

Bref, la première grève entièrement à domicile ou en vacances, sans défilé, sans piquet, sans blocage des routes, sans brûler de pneus !

Ne rien faire ... et le faire savoir !
 

Jusqu'à quand ?

Et bien, nous sommes partis pour une grève sur deux générations afin de ramener lentement, mais sûrement, la population mondiale aux alentours de 2 milliards d'individus, moins nombreux, plus heureux.

Ce résultat atteint, les futures générations pourront progressivement, et en fonction du rétablissement des grands équilibres écologiques, revenir à 2,05 enfants par femme ou par homme.

 

Et ailleurs dans le monde ?

Evidemment, l'efficacité suppose de s'attaquer globalement à la crise démographique, donc d'agir au niveau planétaire.

Mais il faut bien démarrer quelque part. Alors nous lancerons le mouvement en France, mais grâce aux réseaux sociaux, nous allons, par votre action exemplaire, à travers vos contacts diffuser le message partout dans le monde.

Que l'on soit blanc, noir, asiatique ou amérindien, nous sommes tous concernés car nous partageons la même planète surpeuplée. Tous, nous devons tendre vers l'objectif : chacun d'entre nous doit se mettre en grève démographique au delà de SON enfant.

Evidemment pas d'enfant du tout serait le plus efficace pour enclencher le mouvement, mais ce n'est pas indispensable. Un enfant, cela suffit, si nous nous tenons à cet objectif.

 

J'ai déjà deux enfants et plus ?

Inutile de culpabiliser. Nous avons tous subis les pressions de la société, été incités à avoir des enfants par des politiques natalistes aussi perverses que désastreuses.

Evidemment, le mieux serait de ne pas persévérer sur ce chemin, mais surtout vous pouvez aider la planète et l'humanité en lisant le paragraphe suivant ... car cela arrivera probablement un jour.

 

Je suis en âge d'être grand-mère ou grand-père ?

Vous avez un rôle déterminant à jouer pour la réussite de la grève démographique.

Abstenez-vous de faire une quelconque pression sur vos enfants pour qu'ils "vous donnent" des petits-enfants. Ce qui était peut-être possible hier, ne l'est plus aujourd'hui. Respectez le choix des jeunes qui choisissent de s'abstenir, encouragez-les.

Vous voilà investis d'une mission essentielle : l'obtention d'un consensus intergénérationnel.